Menu

MPACTSDELA CRISE POLITIQUESUR LESECTEURDE L’EDUCATION ET DE LA FORMATION:LA COSYDEPALERTE ET PROPOSE

Mercredi 7 Février 2024

Aux lendemains de son premierConseil d’Administration(CA) pour l’année 2024,la COSYDEP exprimeses vives préoccupations du fait de la résurgencede manifestations, liéesà unenouvelle crise politique, déclenchée par la décision du Président de la Républiqued’annuler l’élection présidentielle du 25 février2024.En effet, le CA constatait, avec satisfaction, les immensesefforts de la communauté éducative, ayantpermis de bien traverser le premier trimestre de cette année scolaireparticulière, marquée par l’élection présidentielle. Malgré les difficultés notées dans l’enseignement en présentielà l’UCADet l’enregistrement de deux préavis de grèves d’organisations syndicales, le deuxième trimestre a étébien engagé. Cette nouvelle situation de crise est d’autant plus déplorableque les activités économiques et sociales avaient repriset uneliberté dans la circulation constatée. Hélas, l’annulation de l’élection présidentielle vient assombrir l’horizon dans tous les secteurs; notamment dans celui de l’éducation,très sensible aux remous politiques. En vérité,la Coalition attendait impatiemment la campagneélectorale, un moment de célébration de ladémocratie, d’apprentissagecollectifetde confrontation d’idées. Cette séquenced’analyse instructivedes controverses consubstantiellesà tout processus électoraletde recueil des ambitionsdes candidats pour le secteurparticiperait à recréer l’espoir surtout chez les jeunes qui représentent les ¾de la population. Au regard du climat de forte tension et des impacts des manifestations politiques sur lesecteurde l’éducationet de la formation, il y a des craintes légitimeset uneréellemenacesur l’achèvement normal de l’année scolaire. C’est la raison pour laquelle, la COSYDEP demande à Monsieur le Président de la République, en vertu des pouvoirsque lui confère la constitution,de: 1.Revenir sur l’annulation de l’élection présidentielle,au nom du respect strict du calendrier républicain; 2.Soutenir leConseil constitutionnelà assumer son rôlede garantde l’exécution du processus électoral; 3.Garantir la stabilité du payspour permettre aux citoyens de se consacrer pleinement aux priorités du développement économique et social. POUR LA PROTECTION ET LA SECURITE DES APPRENANTS ET DE LEURS ENSEIGNANTS, DES ECOLES,UNIVERSITESET AUTRES LIEUX D’APPRENTISSAGE,LA COSYDEPS’ENGAGE. L’école, Notre Parti. Fait à Dakar, le 05 février 2024

Sambou Biagui



Flux RSS

Inscription à la newsletter